Mutation génétique sur pommier patte de loup

mutation pomme patte de loup

Les pommiers, que les botanistes nomme malus, présentent une diversité incroyable de variétés.

Fruit d’une lente sélection ce patrimoine vivant de l’humanité est d’une grande richesse. Il est aujourd’hui menacé par l’abandon des pratiques paysannes traditionnelles. Nous avons d’ors et déjà perdu une grande part de ce trésor aux mille formes et aux multiples goûts. Nous ne répéterons jamais assez qu’il est urgent de planter des arbres de ces fruits parfois oubliés et souvent généreux. Nous menons d’ailleurs un travail d’inventaire fruitier auquel vous pouvez participer.

Après ce préambule en forme d’appel à la plantation, laissez nous vous relater une bizarrerie qui devrait intéresser les pomologues et autres curieux.

Nous avons dans un de nos vergers un pommier de la variété « patte de loup ».

De forme singulière elle présente souvent une marque qui pourrait laisser penser qu’elle a été griffée par un animal. La légende raconte que les loups viennent joyeusement la lacérer la nuit et que c’est à cela qu’elle doit les gerçures prononcées qui la caractérisent.

C’est une vieille pomme déjà décrite en 1670 dans l’ouvrage de Claude Saint-Étienne « Nouvelle instruction pour connaître les bons fruits » et dont l’origine se perd dans le Maine et Loire.

Croquante, délicieuse, rustique et de bonne conservation, au goût subtil d’anis et de litchi, ce fruit avait tout pour se maintenir jusqu’à nous dans les vergers de France.

Sur l’arbre qui nous intéresse dans cet article, une branche s’est mise à faire des pommes d’un type tout à fait différent. C’est la grosse et belle pomme verte teintée de rose que vous pouvez voir à gauche sur la photo suivante.

Nous pensons que la patte de loup est peut être issue d’une première mutation et que cette pomme verte est en quelque sorte une rétro mutation vers la pomme d’origine.

Il ne s’agit là que d’une supposition et nous n’avons trouvé aucun document pomologique pouvant attester de cet historique.

Toujours est il que nous avons trouvé sur ce pommier une pomme présentant les caractères des deux pommes en même temps !

Ainsi nous ne résistons pas au plaisir de partager avec vous les photos de cette rareté.

Si vous avez des informations complémentaires permettant d’expliquer cette mutation nous sommes preneurs.

Les plantes recèlent encore bien des mystères et c’est aussi pour cela qu’elles continuent de nous fasciner chaque jour un peu plus.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire